Quelles sont les preuves qui appuient l'hypothèse de continuité du rêve?

Les résultats de diverses études sont compatibles avec l'idée que les rêves ont tendance à refléter le contenu des pensées et des préoccupations éveillées. Par exemple, la recherche a montré que l'apparition de rêves désagréables (ex. les mauvais rêves et les cauchemars) chez les adultes en bonne santé est reliée à leur niveau de bien-être, que le contenu des rêves est réactif à l'expérience du stress au niveau expérimental et en milieu naturel, que certains traits de personnalité sont corrélés à un contenu de rêve spécifique, que les caractéristiques topographiques et sensorielles des rêves dont se rappellent les aveugles congénitaux sont cohérentes avec la manière dont ils vivent dans le monde éveillé et que les réseaux sociaux dans les rêves – qui sont les schémas des relations directes et indirectes entre les personnages – ont les mêmes propriétés que les réseaux sociaux de la vie éveillée du rêveur. En outre, le fait que les contenus développementaux des rêves chez les enfants suivent l’évolution de leurs processus cognitifs dans le monde éveillé est également cohérent avec l'idée que le rêve et le réveil sont des phases en continu.

Question category: