Est-ce que certaines expériences de vie éveillée sont plus susceptibles que d'autres de se refléter dans nos rêves quotidiens?

En effet, oui, c’est le cas. Des études ont révélé que les gens rêvent rarement aux activités axées sur la cognition, comme la lecture, l'écriture et l'utilisation de l'ordinateur, même s’ils les font pendant une période de temps significativement longue durant la journée. Similairement, certaines activités et préoccupations quotidiennes telles que les déplacements entre le domicile et le travail, manger et les soucis financiers apparaissent rarement dans les rêves alors que la fréquence d'occurrence dans les rêves de situations sociales et interpersonnelles est non seulement très élevée, mais aussi disproportionnée au temps passé à penser à de telles situations pendant l'éveil. Il existe également des preuves montrant que les pensées de la vie éveillée peuvent avoir un impact plus important sur le contenu des rêves que les évènements physiques qui y correspondent dans la vie éveillée. Par exemple, penser et fantasmer à propos d’activités sexuelles est plus fortement liée à l’avènement de rêves érotiques que les expériences réelles d’activités sexuelles dans la vie éveillée. Ainsi, le contenu de rêve peut être plus continu avec les pensées de la vie éveillée qu’avec les évènements réels de la vie éveillée.

Question category: